12 déc. 2008

Les parpaings de chaussée... disparus

Jusqu'aux travaux qui sont en train de se finir, le spot de la rue Dénoyez avait la particularité de mettre à la merci des graffeurs des "parpaings de chaussée" (franchement je sais pas comment s'appellent ces trucs de béton, et j'ai pas trouvé mieux comme nom, d'autres appelleraient ça plus simplement des plots). Une autre façon pour des graffeurs ou pochoiristes comme BUÉ, NATIVE, GORELLAUME, RASPOUTEAM ou d'autres de marquer le territoire urbain. Mais, malheureusement, les parpaings ont disparu avec la rénovation de la rue... Archives, vestiges!



















1 commentaire:

Tatiana a dit…

J'aime beaucoup ce principe !!! Et il y a vraiment de petits bijoux sur ces parpaings urbains....